Plume de bitume

Publié le 10 sep 2015 dans Documentaires

L’encre déborde des trottoirs clermontois. Sur le bitume, les fesses meurtries, l’heure de la manche a sonné. Ils sont une centaine dans la capitale auvergnate à être SDF. L’accueil de jour les reçoit chaque midi pur un repas chaud. Les mardis après-midis, depuis septembre, un atelier a ouvert, celui de l’écriture. Un blog sur Politis en est né : la rue au quotidien.
Ces temps de parole, d’écriture, nous les avons filmés. Les histoires se sont croisées, les confidences aussi. Sans misérabilisme, ni honte, les hommes et femmes de la rue se sont exprimés. Nous avons voulu l’humanisme des rencontres, l’absence de jugement, mais nous avons voulu chercher à comprendre comment et pourquoi. Nous en avons conclu tous ensemble que ce n’est qu’une histoire de destin, de ruptures, d’abandon. Et que nous en sommes potentiellement tous en proie.

Plume de bitume, c’est une histoire de rencontres, entre la rue et l’écriture, entre les journalistes et les SDF, entre l’espoir et les retrouvailles. C’est aussi une critique de la société, de cette mise au ban, de ces centres surchargés.
Plume de bitume, c’est surtout la vie, celle qui nous appartient et qu’on ne veut pas gâcher, qu’on veut continuer, que l’on veut redresser, pour laquelle on continue d’avancer.

Grâce à ce documentaire fait bénévolement, les SDF de Clermont-Ferrand viennent partout en France montrer ce film et débattre sur les enjeux de notre société, ses difficultés, ses solutions, mais surtout ils veulent faire changer le regard sur les gens de la rue.

 

5 Commentaires

Ajoutez le vôtre

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Bonjour, je cherche à savoir comment je peux faire pour voir "plume de bitume". Pourriez vous me dire si vous le vendez en téléchargement ?
Je vous remercie de votre attention,
Aurélie

non a la rue ??? la rue apprend bien des choses sur soit… jle souhaite a personne mais c pas nomplus bérouths… en france on meurt pas de faim… jusqu’au jour ou … mais c pas le cas aujourdhui….

Je ne m’en lasse pas , pas parce que je suis dedans, mais parce que c’est telment vrai…. j’ai 34 et je le regarde en boucle parfois …. parce que c moi , c eux , c nous et surtout parce que ca pourrait etre vous …. "plume de bitume" … :)

cybille tinkiete pas je texpliquerer tout je tecris come promi biento tu recevra tout bisou a plus embrase tout le monde mb

Je viens de visionner le film tourné en juin 2015…et j'ai parfois été touchée et parfois révoltée par les dire des personnes….je m'explique…bien sûr j’ai un toit, à manger, du chauffage mais de boulot suite à une reconnaissance RQTH qui m'a fait changer de métier…mais même si la vie est dure entourée d'une famille je me bats pour vivre… j'ai dû mal à comprendre ses hommes qui avaient une famille et surtout des enfants de préférer l’alcool à leur vie et de l'éducation qu'ils doivent donner à leur enfant….ils ratent leurs meilleurs années pour eux et leurs enfants….moi j'en ai 5 et mariée depuis 30 ans. J'ai 49 ans et parfois j'ai ce regard de peur en voyant des SDF trainés sur les trottoirs avec leurs chiens et certains sont mal-polis et grossiers, ce qui ne reflètent pas tout ce monde là… Je dis bravo à Pablo de vouloir s'en sortir par rapport à l'aide de son ami en guise de reconnaissance…et je souhaite que tous retrouve de quoi les motiver pour reprendre un cours normal de leur vie… et merci à vous pour ces reportages qui peuvent changer nos regards de personnes n'ont à la rue….