Lanceurs d’alerte : le milieu médico-social

Publié le 26 nov 2015 dans Enquêtes

Nous vous présentons ici, la bande-annonce de notre film sur les lanceurs d’alerte avec un exemple concret dans un Institut Medico-Educatif du Gers, l’institut Moussaron. 
Deux lanceurs d’alerte à deux époques différentes racontent leur vie d’après. Il ne s’agit pas ici de revenir sur les faits, mais bel et bien sur les conséquences dans les vies privées de ceux et celles qui dénoncent des dysfonctionnements dans leur entreprise.

4 Commentaires

Ajoutez le vôtre

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Du coup, j’ai oublié d’ajouter…MERCI pour votre travail, j’espère que votre film sera vu par le plus grand nombre et je participerai à sa diffusion autant que possible

A l’heure de la rationalisation et de la mutualisation des moyens, primant sur l’intégration des personnes handicapées dans la société (retour en arrière dramatique…), à l’heure des évaluations en tout genre ; internes, externes et individuelles générant selon Christophe DEJOURS* " tension, angoisse et sentiment de culpabilité’’ (et j’ajouterai individualisme), on ne devrait jamais oublié, qu’au bout du bout, ce sont les personnes handicapées qui pâtissent de ces nouvelles formes de management.
*C.DEJOURS. "Repenser le travail et changer la vie"

je suis très touché par votre vidéo , je connais la mème situation avec mon frere handicapé placé en hp et victime lui aussi de l’acharnement psychatrique , la camisole chimique , etc… J’ai voulu moi aussi dénoncer la souffrance et les conditions inhumaines que subissait mon frère . Le combat est dur et loin d'etre gagné . notre page facebook : soutien a dimitri fargette .

ps : bravo pour le film !

Bonjour
Et merci à toute l’équipe pour ce film je partage la bande annonce !
Juste bravo aux lanceurs d’alerte le choix a du être difficile et leurs vies bouleversés alors merci est un bien petit mot mais il vient du cœur
Aurore