LieU'topie, une association qui n'a jamais aussi bien porté son nom...

Publié le 07 sep 2017 dans Reportages

LieU'topie est une exception clermontoise...Un tiers-lieu dédié aux étudiants par des étudiants, unique en France. En cette rentrée, un déménagement et de nouveaux projets. Retour sur l'histoire d'une utopie devenue réalité...

C'était en 2013. Cinq étudiants en licence Commerce équitable, montent un projet dans le cadre de leur cursus: ils veulent créer une bibliothèque alternative " cartonera".  Ils décident de demander leur avis aux étudiants en leur faisant passer un questionnaire. Ils obtiennent 2000 réponses, et se rendent compte que les étudiants clermontois aimeraient plus qu'une bibliothèque, un réel lieu de vie avec des services comme une salle avec le Wi-fi gratuit ou encore une machine à laver mise à disposition. Le projet prend alors une autre tournure, les étudiants du départ sont rejoints par la promotion suivante. Un groupe plus conséquent s'attelle à fonder une association d'abord GEDD ( Groupement Etudiant du Développement Durable) . De nombreux sympathisants les rejoignent, des bénévoles s'activent, des fonds sont trouvés, et un lieu : LieU'Topie est né! 

" Au départ, ils ont mis une bibliothèque en carton, puis une machine à laver,  ils ont implanté des ordinateurs en accès libre."  raconte Alexis, qui a rejoint le projet voilà quelques mois. 

En janvier 2015, l'association s'installe vers le café des Beaux Arts. Des activités se concrétisent, un service civique est chargé de développer la programmation culturelle, et la vie associative. 

En Janvier 2017, LieU'topie inaugure l'épicerie à destination des étudiants. " Nous sommes partis du postulat que parfois, quand on est étudiants, on ne se nourrit pas bien, car on n'a pas ou peu de revenus. Et il nous semblait important que malgré cette absence de ressources, chacun puisse manger sainement. Dans l'épicerie, on trouve donc des produits bio, équitables, ou locaux en réduisant les déchets au maximum. Car nous accompagnons toutes nos actions d'une réflexion écologique et respectueuse de l'environnement". L'épicerie est à prix coutant, lieU'topie ne se fait pas de marge. " En achetant en grande quantité, en mutualisant les commandes et grâce à des partenariats, on tire les prix vers le bas." 

LieU'topie le revendique: l'association est surtout un véritable laboratoire d'expérimentations en matière d'Economie Sociale et Solidaire et de solidarité." Notre structure développe des projets ESS, comme Iso'sel, un système d'échange local pour étudiant. Par exemple, apprends-moi la cuisine, je t'apprends la couture. Tout ça, sans argent!" LieU'topie est aussi un siège social pour les associations étudiantes comme " Equiterre" ou " Kartocéros Editions". 

En 2016, un salarié vient soutenir les nombreux bénévoles et le service civique. Tous les jours, du lundis au vendredi, la structure propose une activité culturelle. Leur local devient décidément trop petit pour les 650 adhérents et des projets aussi grands que des rêves. 

Une ancienne brasserie fermée depuis 4 ans fera l'affaire. Le 13 juillet 2017, l'association récupère les clefs et chacun se met aux travaux. Il faut tout faire! 

Un plus grand local et donc de plus grosses charges: 850 euros de loyer par mois. Et une mauvaise nouvelle 2 jours après avoir ouvert les serrures: les 2 CAE prévus pour la rentrée sont tout simplement supprimés. Alexis fait partie de l'un des 2 salariés qui auraient dû prendre son poste au 1er septembre: " Ca a été d'une violence infernale. Du jour au lendemain, on te dit que le travail pour lequel tu te prépares est annulé. Pour toute l'association, ça a été un choc. On ne court pas après les contrats précaires, évidemment, mais pour moi, c'était un bon début." Alors, LieU'topie réagit, une pétition est lancée, et décide d'avancer. Le Conseil d'administration prend le pari d'embaucher malgré tout, à temps partiel, les 2 salariés prévus. " Humainement, ça a été compliqué, pour moi, c'est sûr, mais pour les administrateurs aussi. Ils n'ont pas voulu que nous soyons les victimes de ces retournements politiques du gouvernement."N'empêche, les CAE auraient permis la prise en charge des 2 salaires par Pôle Emploi à hauteur de 22 mille euros. Alexis ne décolère pas: " En fait, je ne comprends pas, car d'accord c'est un emploi aidé qui coûte de l'argent à l'Etat, mais au chômage, je coûte encore plus cher!" 

Lieu'topie espère alors atteindre au moins les mille adhésions, cette année, et attend les réponses de demandes de subvention. Le nouveau lieu devrait permettre une plus grosse affluence: une zone de travail a été ouverte, une cuisine, un bar, l'épicerie, une programmation culturelle quotidienne, des partenariats avec de nombreuses manifestations ou structures locales. 

" Des ateliers Do It Yourself: réaliser sa lessive, son savon" seront dispensés à prix libre. Des repas partagés anti-gaspi en partenariat avecle magasin  L'eau Vive qui offre ses invendus, des repas vegan, des projections, des concerts. 

" Cette année, il nous sera impossible de gratifier les artistes. Entre le déménagement et la suppression des CUI-CAE, on va vraiment être juste." 

Pour ces raisons, LieU'topie a lancé un finacement participatif:

 https://fr.ulule.com/lieutopie-demenage/

Le lieu sera ouvert de 16 heures à 22 heures, tous les jours du Lundi au vendredi.  " On a le projet d'ouvrir sur le temps du repas de midi, mais on ne sait pas trop à partir de quand." 

L'Université Clermont Auvergne a prévu d'aider l'association en communicant aux 35 mille étudiants clermontois. " nous avons encore du mal ne serait-ce qu'à informer notre existence à l'ensemble des étudiants.." 

Mais, pas besoin d'être étudiant pour adhérer à l'association, ou participer aux divers événements. " Seule l'épicerie est réservée aux étudiants." Ce lieu se veut ouvert à tous, portant l'idée qu'une autre société, une autre façon de consommer et d'échanger sont possibles. 

Décidément, Lieu'topie n'a jamais aussi bien porté son nom...

 

 

L'inauguration de la nouvelle adresse aura lieu le jeudi 14 septembre, à partir de 17 heures, au 21 rue Kessler. 

Le financement participatif est en ligne jusqu'au 13 septembre. Vous pouvez les soutenir ici. ( L'utopie serait d'arriver à 4000 euros!) 

https://fr.ulule.com/lieutopie-demenage/

 

Eloïse Lebourg

0 Commentaires

Ajoutez le vôtre

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.